Les œuvres reboot

réalisées dans le cadre des ateliers reboot

En 2018-2019, la 1re édition de reboot, biennale des arts numériques, proposait aux adolescents de s’interroger sur la question des migrations en utilisant l’outil numérique comme vecteur créatif d’une parole citoyenne.

Huit projets fédérant 27 partenaires et réunissant une centaine de jeunes de la région liégeoise ont été réalisés. Les résultats sont présentés ci-après.

À la rencontre de l’@utre : l’Odyssée d’Homère

Mapping
Stage en avril 2019 avec des jeunes 14 à 18 ans

Flémalle

La Châtaigneraie, la commune de Flémalle (le GAPpp – Gestion Autonomie et Prévention des produits psychotropes et le PCS), le Centre culturel de Flémalle et le CEC Léopold Plomteux

Le numérique pour promotionner la diversité et l’expression citoyenne

Si vous pensez que la diversité est dangereuse, alors essayez l’uniformité !
Si vous pensez que la liberté est dangereuse, alors essayez l’enfermement !
Si vous pensez que l’ouverture est dangereuse, alors essayez la fermeture !

Un groupe d’adolescents a expérimenté la prégnance des stéréotypes et préjugés dans notre société et leurs impacts sur nos choix et nos comportements. Pour les guider dans leur démarche, il y avait l’Odyssée d’Homère, ainsi que des activités ludiques en lien avec la boîte à outils EPTO (European Peer Training Organisation), une méthode visant l’éducation par les pairs.La technique utilisée est celle du mapping, qui permet de projeter de la lumière, des photos ou vidéos sur divers supports.
Bon voyage !

Avec Caprice, Elisa, Ingrid, Lina, Lucas, Mathis, Océane, Régis, Timéo, encadrés par Nicolas, Saad et Solange

CONTACT

Reportage vidéo de l’installation
Stage en avril 2019, avec des jeunes de 12 à 18 ans

Liège (Saint-Léonard – au RAVI)

Les Ateliers 04 et Devenirs ASBL

Un défi de 5 jours pour entrer en contact, pour mieux se comprendre, mais surtout pour s’exprimer ensemble au-delà des différences culturelles et sociales. Ce qui nous relie, ce que nous ressentons et comment l’exprimer :

  • Bleu comme l’eau qui nous hydrate ou que l’on traverse… ;
  • Vert comme la nature qui doit être protégée ;
  • Jaune comme la folie qui crée du bon et du mauvais ;
  • Rouge comme la colère qui nous habite…

Cette œuvre interactive, ils l’ont imaginée, construite, soudée, enregistrée, mise en scène… Du schéma électrique au câblage en passant par la numérisation et la récupération, ils ont tout réalisé !

Le reportage permet de voir comment les visiteurs, en sautant d’un point à un autre, du vert au jaune, du bleu au vert, du vert au rouge… entraient en contact !

Avec Thoma, Élisa, Lucas, Cyril, Fiora et Raphaël, encadrés par Quentin et Nicolas

Donald export | Plateforme export | Voiture export

Jeux vidéo
Stage en avril 2019 avec des jeunes 12 à 17 ans

Herstal

Le Centre culturel de Herstal et l’AMO Services d’Actions Sociales Saint-Léonard, Thier-à-Liège et Herstal, avec Arts & Publics

Du 15 au 18 avril, une dizaine d’adolescents ont créé trois mini-jeux vidéo. Ils ont pris en charge toute la réalisation de ces jeux, du scénario à la création des décors et des personnages, en passant par la musique, les sons et le codage.
La question des migrations a servi de fil rouge à leurs réalisations avec :
Donald export : dans la peau d’un jeune mexicain, tentez de traverser le nouveau mur érigé par Donald.
Plateforme export : enfermé à tort en prison, arriverez-vous à en sortir et retrouver votre liberté ?
Voiture export : course-poursuite en voiture, la police des frontières est à vos trousses !

Avec Allan, Fares, Ingo, Jamel, Malik, Martial, Raid, Rayane, Yasmin et Zakaria, encadrés par Thierry et Samy

Escape the center | Parc Maximilien | Save Him Please !

Jeux vidéo
Stage en mars 2019 avec des jeunes de 13 à 17 ans

Liège (Chênée)

La Bibliothèque de Chênée, avec le Centre culturel de Chênée, le Service de la Lecture Publique de la Ville de Liège et Arts & Publics

Durant une semaine, 9 jeunes ont créé trois mini-jeux vidéo. Ils ont pris en charge toute la réalisation de ces jeux, du scénario à la création des décors et des personnages, en passant par la musique, les sons et le codage.

La question des migrations a servi de fil rouge à leurs réalisations avec :
Escape the Center : une personne en séjour irrégulier et qui sera expulsée tente de s’échapper d’un centre fermé.
Parc Maximilien : un demandeur d’asile doit survivre dans le parc Maximilien (ce parc rendu tristement célèbre pour sa concentration de migrants en attente d’une réponse de l’office des étrangers).
Save Him Please ! dans lequel un jeune doit sauver un enfant enfermé pour avoir voulu aider des réfugiés.

Avec Alexis, Antoine, Arthur, Ayoub, Cyril, Hugo, Julien, Matthieu et Milan, encadrés par Thierry et Jérôme

Exprimez-vous en numérique…

Objets en 2D et 3D
Création lors d’un stage en avril 2019 avec des jeunes de 14 à 18 ans

Flémalle

Le Centre communal des Jeunes les Trixhosaures, l’Atelier des Ados, le COF (Centre d’Orientation et de Formation), le Centre culturel de Flémalle et le CEC Léopold Plomteux

Du 15 au 19 avril, une petite dizaine de jeunes flémallois ont appris à se connaître en utilisant des techniques numériques.

Les jeunes ont découvert plusieurs programmes informatiques pour la retouche de photos et la modélisation et la création 3D.

En parallèle, ils se sont questionnés sur l’interculturalité, les racines et le vivre-ensemble en partant du principe philosophique que pour aller vers l’autre, il faut se connaître soi-même.

Sur base de ces réflexions, ils ont réalisé des stickers avec une découpeuse laser, des impressions sur t-shirt, des gravures sur porte-clés et de petits objets avec une imprimante 3D.

Avec Alaa, Anas, Ayman, Maeva, Marie, Maryam, Maxime, Nolan, Zaid, encadrés par Aymeric, Steve et Vincent

Frontière virtuelle

Court-métrage
Stage résidentiel à Liège, en mars 2019, avec des jeunes de 14 à 18 ans

Région liégeoise

La CCR /Liège avec les Centres culturels de Flémalle, Herstal, Soumagne et Sprimont, les Bibliothèques de Chênée et Sprimont, le Centre Multimédia Don Bosco, la Maison de Jeunes de Retinne (MJ Family), les AMO La Boussole d’Ans, Arkadas de Beyne-Heusay et Services d’Actions Sociales Saint-Léonard, Thier-à-Liège et Herstal et la Province de Liège

Nos frontières sont multiples. Nous les connaissons souvent géographiques, nous les savons parfois financières, nous les subissons plus insidieusement intérieures. Ce sont des frontières qui nous limitent, nous astreignent, nous séparent de nous-mêmes et des autres. Mais elles sont aussi garde-fou, ces frontières, lorsqu’elles nous préservent de l’extrême, lorsqu’elles nous éloignent de la barbarie. Ce sont ces limites-là, fragiles, perméables, qui ont été abolies dans le monde de Frontières virtuelles. Un monde post-apocalyptique où un groupe de jeunes prend conscience que l’univers, dans lequel il évolue, est totalitaire et meurtrier. Un monde où on assassine derrière un écran, impunément, comme pour jouer. Un monde si proche, si terriblement proche. Notre monde ?

Avec Cyril, Enzio, Élisa, Gianni, Hugo, Ingo, Joey, Jolan, Lucas, Lorik, Malika, Matteo, Maxance, Maxime, Mila, Théo, Tom, Thoma et Thomas encadrés par Bernadette, Christophe, Ekin, Julie, Kevin, Krystel, Luc, Mike, Moulay, Nicolas, Pierre, Samy

Moi, Nous, étrangers ?

Diaporama sonore (dessins et témoignages)
École de devoirs des ados, en 2019

Liège (Longdoz)

Latitude Jeunes avec le Centre Multimédia Don Bosco

Parle-moi de toi ? Qui es-tu ? Est-ce que tu te sens étranger ? Raconte-moi ta vie.

Relater sa propre histoire, évoquer ses souvenirs, ses lieux de vie, sa nationalité, s’interpeller sur son vécu, son passé, s’interviewer, apprendre à s’enregistrer.

Se dessiner, se faire tirer le portrait, le transformer, le peindre.

Les adolescents témoignent, au travers de ces deux démarches entremêlées, de la diversité et de la complexité du questionnement sur l’étranger.

Avec les dessins et témoignages de Mimouna Ali Diimbo, Delbiren Almjaka, Sihame Boushaba, Yamba Diessongo, Leila El Jaghaoui, Antoine Havart, Aurore Hebert, Ève Houssa, Amira Kabba, Estelle Martin, Pablo Monfort, Amine Nihrou, Mamadou Sow et Hafiz Uddin, encadrés par Catherine, Christelle, Juliette, Olivier et Youness

Partir

Court-métrage
Ateliers hebdomadaires à Soumagne et stage résidentiel à la mer du Nord, entre janvier et avril 2019, avec des jeunes de 13 à 18 ans

Soumagne, Fléron, Beyne-Heusay

Le Centre culturel de Soumagne, l’AMO Arkadas de Beyne-Heusay, la Maison des Jeunes de Retinne (MJ Family) et le Service Jeunesse de la Province de Liège, Dans le cadre du projet Histoires croisées de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Partir. Se départir. Abandonner une vie pour en trouver une autre. Autant de questions qui ont nourri les rencontres, les visites d’exposition, les débats et échanges de neuf adolescents de la Maison des Jeunes de Retinne et de l’AMO de Beyne-Heusay. Neuf jeunes ont parcouru les chemins de la création d’un film. Une création totale puisqu’ils ont pensé, écrit, scénarisé, joué et réalisé, et enfin monté leur propre court-métrage de fiction, lors de six séances d’écriture et une semaine de tournage aux vents septentrionaux de la côte belge. Alessia, Wassim, Hamza, Falonne, Malika, Maxime, Jason, Anaïs et Florient sont les acteurs de Partir, une fin d’histoire apocalyptique qui renverse la proposition des migrations actuelles. Cette fois, ce sont nos enfants qui doivent quitter l’Europe en espérant un avenir meilleur.

Avec Alessia, Wassim, Hamza, Falonne, Malika, Maxime, Jason, Anaïs et Florient, encadrés par Alexandre, Catherine, Christophe, Luc, Manuela, Nicolas et Pierre
Image description